Notre démarche

Pour accompagner les transformations des entreprises et aider les managers à améliorer les compétences de leurs équipes

Notre pédagogie, la co-construction

Tous nos projets sont « cousus-mains » : missions de conseils, cursus management et leadership, coaching.
100% de nos formations sont co-construites avec chacun de nos clients et parfaitement adaptées aux besoins.

Le cabinet est plébiscité par sa capacité à donner un sens très fort dans chacune de ses interventions, associé à des outils et modes opératoires applicables immédiatement dans le quotidien des leaders.

'.e($item->title).'

Neom est reconnu à travers une pédagogie éprouvée, tant en individuel qu’en collectif, l’alliance des 3 S :
  • Sens, qui permet à chacun de s’approprier, s’impliquer et compléter son regard.

  • Structure, pour développer la confiance, donner envie de changer 
et de mettre en œuvre.

  • Souffle, pour sécuriser, outiller 
et professionnaliser ses pratiques. 

Nous construisons notre pédagogie sur une argumentation latérale, en nous appuyant sur 3 univers : celui du monde sportif et celui de la famille, pour prendre du recul, faire
 des liens et universaliser, et bien évidemment celui de l’entreprise, pour rester ancrer dans la réalité du quotidien.

 

'.e($item->title).'
A partir d’une « photographie » managériale et organisationnelle, neom co-construit avec vous des projets d’accompagnement à la transformation qui vont simultanément interroger le « S.E.L. » de l’entreprise, sur son rapport :
  • au Sens, c’est-à-dire son projet, sa vision, ses stratégies et ses valeurs.

  • à l’Exigence, c’est-à-dire ses attendus, ses règles et son mode de fonctionnement à les faire respecter via une autorité juste et motivante.

  • aux Liens, c’est-à-dire dans son organisation à accompagner en individuel comme en collectif les femmes et les Hommes qui la constituent afin d’être générateur d’énergie.

Notre démarche

Nous ne croyons ni dans la rupture ni dans les projets menés à la hussarde parce que l’entreprise s’est assoupie pendant des années. Se transformer, ce n’est pas changer, c’est se compléter. Au mot changement, les gens ressentent régression, soustraction de quelque chose. Ils ne s’y trompent pas et entendent bien l’étymologie du mot : « rendre autre ou remplacer quelque chose par autre chose ».

Ils ont raison car l’entreprise comme l’individu progressent et réussissent sur leurs forces. Le but de toute transformation est moins de retirer ce qui a fait réussir que de compléter ce qui manque :

  • En ayant donc conscience de ce qui ne doit surtout pas changer, au risque d’oublier ce qui a et fera encore réussir.
  • En ayant conscience ensuite qu’un jour, les seuls points forts ne suffiront plus à eux seuls, voire pourront être source d’échec
  • En sachant enfin, en phase de complexité, compléter mes forces par leurs opposés, des qualités contraires : dans une logique de rassemblement, d’unité (le « ET ») à l’opposé de la tyrannie du « OU ».

Ainsi on se transforme, à partir de ce que l’on est et jamais dans la négation de soi, de nos attachements ou de nos valeurs.